7

Blogger ou WordPress: Faites le bon choix!

Ça m’a pris un moment avant d’arrêter un choix. Quelle plateforme de blogging choisir? Blogger ou Wordress? À l’heure où on conseille plus que jamais aux entreprises de développer un blogue, voilà une question bien importante.

La vérité est qu’il est difficile de trancher et qu’une fois engager dans la création d’un journal personnel en ligne, on y est pour un bout.

Afin de vous donner les meilleurs armes pour votre visibilité, pensez à lire Notre Boite à outils Webmarketing

Il s’agit donc de bien réfléchir, car votre blogue, si vous ne vous engagez dans le développement d’un site web sur-mesure, sera à terme le représentant principal de votre image de marque sur le web, le lieu vers lequel convergeront vos suiveurs et vers lequel pointeront les publications issues de vos profils (LinkedIn, Facebook, Twitter, Google plus…).

Blogspot, WordPress.com, Tumblr…

Que faites-vous? Votre industrie, ce que vous réalisez au quotidien, votre capacité à maîtriser l' »informatique », vont déterminer de manière assez simple, votre futur fournisseur.

En ce sens, certains pourvoyeurs ont particulièrement optimisé leurs services pour une industrie. C’est le cas de Tumblr, plateforme dite de micro-blogging, les posts (articles publiés) y sont souvent courts et mettent en lumière une simple image, une illustration, une photographie, parfois une vidéo. Les travailleurs de l’image y sont donc omniprésents.

Les modèles graphiques mis à disposition, sont la sobriété même. Ils permettent la mise en lumière de l’oeuvre exposée.

 Blogspot et WordPress, sont eux plus généralistes, même si Blogspot, service fourni par Google, est sans doute plus grand public.

Très bon livre sur la création de site et de blogue: Blogbuster Gagner de l’argent avec un blog

Les atouts de Blogger et WordPress

Blogger, les avantages:

+ Simple d’utilisation. Vraiment accessible, l’administration et le gestionnaire de contenus sont à la portée de tous.

+ Open source. Si vous aimez bidouiller, Blogspot est fait pour vous, complètement modifiable, le thème choisi ne paraîtra plus, vos connaissances en programmation vous permettront de monter un espace sur-mesure, sans limitation aucune.

+ Ajout de plugIn. L’ajout de widget n’a pas de limite.

+ Accepte Iframe, Javascript. Ce sera peut-être du chinois pour vous mais Blogger accepte l’intégration de tous les codes issus des grands fournisseurs de services (Facebook, Youtube, Picasa, Flickr…) ce qui vous permettra d’intégrer (embed en anglais) des options très intéressantes. Intégrer une chaîne Youtube par exemple. Mettre en lumière votre activité sur Facebook via une like box. Mettre votre calendrier Google. Etc.

+ Outils de gestions. Google Analytics (outil d’analyse essentiel pour suivre de façon extrêmement précise vos visiteurs), les outils pour webmestre, la monétisation. Toutes ces fonctionnalités pourront être ajoutées.

Blogger, les inconvénients:

+ Le référencement. Bien que créé par Google, Blogspot n’offre aucune optimisation pour le référencement. Faire que blogger soit correctement optimisé est un travail de longue haleine et de ma propre expérience, il vous sera très difficile de trouver de l’information, non pas pertinente, mais complète sur le sujet. Vos articles se partageront mal, titre et description, n’apparaîtront pas sur  les réseaux sociaux par exemple. L’optimisation reste possible mais il vous faudra entrer dans le code de votre modèle. C’est le défaut numéro un de la plateforme, l’optimisation du référencement organique étant une condition souvent essentielle pour les blogueurs, beaucoup passeront leur chemin.

+ Le manque de prestige. Blogspot est une plateforme qui fait sans doute les frais de sa popularité. La mention Blogspot à la fin de votre nom de domaine peut être sujet à préjugé.

WordPress, les avantages:

+ Une plateforme sociale. WordPress est pionnier dans le domaine, les usagers sont nombreux, vos libellés seront référencés sur wordpress.com, vos articles peuvent être reblogué, partagé, aimé sur ce même espace, au-delà des grands réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, Twitter). Vous intégrerez une communauté de blogueurs très active et très puissante.

+ Le référencement. C’est ce qui se fait de mieux. L’indexation de votre site sera rapide et votre apparition sur plusieurs entrées dans les résultats de recherche Google toute aussi efficace. Juste un soupçon de configuration est nécessaire, on regrettera que wordpress.com n’autorise pas l’ajout de la meta-description.

+ Documentation. Vous trouverez des articles et des forums en masse. Vous avez une question, vous aurez une réponse. Attention toute fois à déterminer si la documentation est faite pour le .org ou le .com

+ Le choix des modèles. Très subjectif, je trouve les modèles un peu plus dans l’air du temps.

WordPress, les inconvénients:

+ Aucune souplesse. Tout devient très vite payant. Les restrictions sont nombreuses. Le fait que les sites wordpress.com et worpress.org fassent l’objet de nombreuses attaques peut sans doute expliquer les choses. C’est en tout cas la réponse sur laquelle on tombe très rapidement dès lors qu’on entame une recherche sur cette problématique.

+ Peu de plugins. Si WordPress.org permet l’ajout de fonctionnalités quasi infinies pour peu qu’il n’y ait pas de problème de compatibilité (WordPress.org est une plateforme de création de sites), WordPress.com (Fournisseur et hébergeur de blogues) en réduit considérablement l’accès, vous n’aurez à disposition qu’une infime partie des possibilités qu’offrent WordPress.org

+ Un gestionnaire de contenu compliqué. On s’y fait à l’usage, mais la prise en main n’a rien d’instinctif. Il faudra un moment avant d’en cerner toutes les subtilités. Une formation d’une heure suffit pour l’essentiel, mais dès que vous entrez dans les détails, le bas blesse. Gestion des menus, limitation sur l’ajout des balises html.

Pour conclure sur le blogging

Le premier se distingue par sa souplesse et son ouverture, le second par son référencement et son prestige. Pour tout dire et si je n’ai pas développé sur la création d’un site sous wordpress.org, voilà une solution qui serait idéal dans le cadre d’une activité de blogueur, mais il vous faudrait pour ça investir dans le développement et dans l’hébergement, ce qui fait nettement évoluer le budget et qui n’était pas l’objet du débat.

Ici nous parlons uniquement des hébergeurs et fournisseurs de services de blogging.

0
Partages
Vincent Drouin
 

Dans le marketing web depuis 2008 au sortir de mes études de sociologie, si le coeur de ma spécialisation est le SEO, j'aime les approches transversales orientées vers l'acquisition de trafic qualifié et la conversion. Mes péchés minions: Les 33 tours, le web, l'histoire des langues et des peuples.

  • Pingback: Transfert assisté de Worpress.com à Wordpress.org Le butineur | Vincent Drouin()

  • Bonjour, très bon article.
    Pour ma part, j ai opté pour blogspot, car j ai tenté wordpress et effectivement j ai trouvé cela trop compliqué!

    • Bonjour Coucassis,

      pardon pour mon manque de suivi, et un grand merci pour votre retour d’expérience sur Blogspot, c’est très instructif et preuve que WordPress a du chemin à faire en termes d’expérience utilisateur.
      Au plaisir.

  • Moi aussi j’ai opté Blogger pour la création de mon blog sur les jeux vidéos. Le fait que blogger soit rattaché à Google est un force car tout fonctionne en ligne et il n’y a aucun programme à installer sur l’ordinateur.

    • Bonjour Guillaume merci pour le partage de ton expérience, si tu cherches à être bien référencé à termes, blogger montre ses limites, même si c’est un produit Google, les templates ne sont pas toujours très bien configurés, même pour le partage social. WordPress n’est pas optimal non plus de base mais les efforts à fournir pour l’optimisation pour les moteurs de recherche sont moindres.
      Au plaisir,

  • Bonjour!
    Je me demandais comment tu avais fait pour essayer de faire augmenter ton référencement sur Google quand tu étais sur Blogger! :)
    Merci d’avance

    • Bonjour Julie, Merci pour ton commentaire.
      Disons qu’à l’époque je n’avais qu’un connaissance vague du référencement, ce qui me dérangeait le plus était le fait que les metadescriptions étaient dupliquées sur tout le site.
      Gênant pour le référencement et gênant pour le partage social, puisque la même description était diffusé à chaque partage. Je suis donc passé par cet article, pour résoudre le problème:
      http://www.bloggersentral.com/2010/11/facebook-share-shows-wrong-description.html
      C’était selon moi le défaut principal des sites sous blogger à l’époque.
      Les libellés peuvent aussi créés un joyeux bordel.
      Ça n’est vraiment pas optimal sans bidouillage, pour ce qui est de la partie technique (les libellés par exemple créé beaucoup de duplication ce qui est gênant) et c’est à mon avis bien chiant de bidouiller dedans.

      C’est surtout le choix des articles qui avaient apporté un plus en termes de référencement à l’époque.
      Difficile de donner des conseils sans voir le blogue en question, c’est sans doute Google Webmastertools et Analytics qui te donneraient le plus de renseignements sur les actions à mener pour améliorer ton référencement s’ils sont installés.

      Des trucs rapides pour améliorer le référencement?

      – Bien cibler ta niche, ton public, ses besoins, ses attentes et déterminer le champ sémantique qui gravite autour de ses préoccupations que ce soit globalement ou par article.
      – Travailler à l’amélioration des meilleures pages (autorité, trafic), en les mettant à jour, peut-être en ajustant leur titre en fonction de leurs performances dans les résultats de recherche.
      – Travailler le tissage de liens internes pour apporter un peu d’autorité à des pages pertinentes en manquant, tu peux vérifier l’autorité des pages avec des outils comme ahrefs.com ou majestic. ce peut-être aussi un moyen d’insister sur les mots clé relatif à une page donnée, par l’ancre du lien (avec le mot clé) qu’on pointe vers elle
      – Passer autant de temps à diffuser un article que ce que l’on a travaillé dessus.
      – Trouver les meilleurs articles de ta concurrence et faire mieux, tu peux utiliser pour ça: http://www.quicksprout.com/ qui te donnera les pages de ta concurrence ayant eu le plus de partages.

      En se tenant à une niche bien définie, ce que je ne fais pas moi-même et en appliquant les petits trucs ci-haut on peut arriver à de saisissants résultats rapidement
      , mais chacun de ces trucs vaudrait un article à eux seuls et ce sont malgré tout des points qui prennent un peu d’expérience ou de suivre un tutoriel.

      Tout ça est très sommaire néanmoins.